Comment avoir un état d’esprit de top-performeur (les 3 zones psychologiques les plus payantes)

 

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

Par curiosité, quelle est la zone dans laquelle vous excellez déjà et avec laquelle avez-vous le plus de progrès à faire ?

51 Comments

  1. Steve

    17 mai 2015 at 13 h 58 min

    Bonjour Martin et merci pour cette vidéo pleine de valeur. Pour ma part je suis à l’aise avec l’échec, je trouve du sens dans chaque expérience que la vie met sur mon chemin, que cette expérience soit agréable ou pas elle m’apprend toujours quelque chose sur moi-même. Par contre j’ai plus de difficulté pour apprendre de nouvelles habilités.

  2. Emmanuel Brice

    17 mai 2015 at 14 h 54 min

    Felicitations

  3. karine

    17 mai 2015 at 15 h 18 min

    Bonjour Martin,
    Merci beaucoup pour toute ton inspiration, ça me guide bien. Personnellement, la zone dans laquelle je me sens à l’aise c’est celle de me fixer de nouvelles habilétés, je suis curieuse d’apprendre, de découvrir ce que je ne connais pas et me mettre à l’épreuve pour faire une nouvelle expérience. la zone où je dois faire des progrès est le feed back, parfois, j’en encore un peu de mal à « entendre », je me sens blessée par un mauvais commentaire car j’ai l’impression d’avoir fait mon maximum ……
    Bon dimanche Martin
    Karine

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 16 h 21 min

      Superbe commentaire teinté d’authenticité. Juste le fait de verbaliser qu’on a de la difficulté avec l’une de ces zones (dans ton cas le feedback) est un pas de géant dans la direction d’un état d’esprit de croissance. Merci de ton passage ici…:)

  4. manella

    17 mai 2015 at 15 h 18 min

    Bonjour Martin

    La ou j’ai beaucoup de chemin……beaucoup de peurs que me bloque au point de me sentir tellement mal, que je n’arrive pas a sortir de la maison.
    Des jours ou j’ai la plaine energie et d’outres meme pas sortir .

    Merci beaucoup de tes videos, rien que de te voir c’est magic.

    Merci de ton temps.

    Manella

  5. Anna

    17 mai 2015 at 15 h 35 min

    Très intéressant et très nouveau pour moi.
    Je dirais que la zone dans laquelle j’excelle c’est celle de l’habileté (j’aime au contraire apprendre de nouvelles choses).
    Celle a améliorer: ne pas m’arrêter aux échecs, ne pas abandonner.

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 16 h 22 min

      Superbe cette attitude de vouloir apprendre de nouvelles habiletés. C’est une zone payante:)

  6. Gérard

    17 mai 2015 at 17 h 39 min

    Merci Martin pour ces nouvelles lumières dans l’apprentissage du chemin de vie et Gratitude pour tout ce que tu fais. Wowwww!!!!
    Pour moi je suis encore trop sensible à accepter l’échec, voire même de penser que je pourrais échouer ce qui me freine dans mes initiatives…c’est un peu fou lorsque, en effet, on sait que l’échec n’est que la traduction d’un apprentissage qu’il faut poursuivre constamment et qui permet de grandir…l’échec n’est en fait que relatif, tout comme le succès d’ailleurs, puisque c’est très souvent par rapport à l’appréciation que l’on attend/entend des autres. Et si c’était cette peur de l’échec, une résistance parmi d’autres, qui me freinait dans mon envie de réussir et de « passer sous les projecteurs ».
    Cheers. Gérard.

  7. Ode

    17 mai 2015 at 17 h 55 min

    Excellent Tellement plus motivant.
    C’est tellement vrais, à vouloir être « bon » partout on est « bon » nul part et pour moi j’abandonne vite.
    Ce sont les pieds pas que je pratique en plus précis. Cela va être une grande aide…
    Gratitude Martin

  8. Sarah

    17 mai 2015 at 18 h 26 min

    Merci Martin …

    Sarah

  9. Gilles Pelletier

    17 mai 2015 at 20 h 10 min

    J’excelle en appréciation, j’aime aimer de plus en plus et j’aspire surtout de mieux en mieux, service et sourire inclus. Aujourd’hui je me suis inscris formation de base Psych-K je suis confiant pour la suite! Merci Martin que la vie de tous, moi inclus, soit plus saine et prospère, édifiante!

  10. PANEELS

    18 mai 2015 at 3 h 19 min

    Merci M. La tulipe deux pp pour vos conseils inspirants (from E. PANEELS un p).
    Tout ce qui tourne autour de la Légende Personnelle (lire Paolo Coelho) favorise l’accès a la motivation, au développement d’habileletes. Puis il y a aussi l’amour que l’on porte a ses proches, qui incite au dépassement de soi …

  11. Monique

    18 mai 2015 at 11 h 05 min

    Bonjour
    Pour ma part,l’axe de progression se situe au niveau de la procrastination qui pour moi est un véritable handicap. Ma difficulté à garder le focus et le fait de laisser mes tâches inachevées.
    Là où je suis plutôt performante est dans la qualité des conseils que je donne à mes clients.
    Le problème est que j’ai du mal à me mettre à mon propre service pour prospérer.

    • Cecile

      19 mai 2015 at 7 h 04 min

      Jexcelle dans ma capacité à comprendre et écouter dans mon corps. Je suis réfléchi prévoyants et j’aime le risque. Je prends des risques mesurés en fonction de ce que j’ai entre les mains. Jaccepte le feedback.

      Jai de la peine à garder mon niveau d’énergie élevé, je doute trop et n’agis plus assez!!
      Je veux apprendre à avoir plus confiance en moi et aux autres tout en restant réfléchi.

  12. Joanna

    18 mai 2015 at 11 h 12 min

    Merci Martin pour cette orientation vers la pensée constructive; celle qui fonctionne dans l’action.

  13. France

    19 mai 2015 at 16 h 05 min

    Merci Martin! J’arrive du Brésil avec un groupe pour une retraite spirituelle que j’organise deux fois par année et cette fois j’avais dans mon groupe une américaine qui parle français mais à plusieurs reprises j’ai dû lui parler en anglais. Souvent je cherchais mes mots. Puis quand des gens me parlent en anglais je ne comprends pas tout. Ça m’agace, car j’en ai besoin dans mon travail. Je me débrouille mais j’aimerais que ça soit facile et pouvoir un jour donner mes formation en anglais.

    J’étais bilingue il y a de ça près de 40 ans lol j’étais, car j’ai très peu pratiqué à la suite d’une formation de deux ans à une école secondaire anglophone. J’ai beaucoup perdu mon anglais. Et voilà que ma cliente américaine, très satisfaite de mes services, veut m’envoyer ses amies pour un prochain voyage mais elles ne parlent que l’anglais. Je lui ai dit oui et je vais sûrement pouvoir m’organiser en anglais mais je ne me sens pas assez à l’aise en anglais. Ça fait longtemps que je veux suivre un cours pour maitriser cette langue et je remets toujours ça à plus tard, car je trouve que ma mémoire n’est pas assez coopérative pour retenir tout ça. Des excuses, des excuses oui je sais lol

    Avec ton vidéo, j’ai allumé et oui je vais m’inscrire à un cours d’anglais maintenant. Je passe à l’action, je veux maitriser cette langue une bonne fois pour toute. Ça va m’ouvrir plein de possibilité. Ça fait assez longtemps que je remets tout ça. Je le dis ici publiquement, car c’est un engagement que je me fais en l’exprimant ici. Merci beaucoup Martin, ça m’a ouvert les yeux!

    France

  14. Helene Rodrigue

    20 mai 2015 at 10 h 55 min

    Bonjour Martin,
    Pour moi ce serais la première affirmation qui est de sortir de ma zone de confort. Je suis la première à me dire que je ne serai pas bonne dans ceci ou cela. Donc tu m’apporter une nouvelle vision de ce que j’ai a travailler!

    Aussi j’essaie de te référer pour notre conférence chez Mars Canada qui se déroule à chaque année en anglais au mois de novembre. Il y aura environ 500 personnes.

    Peux tu m’envoyer un lien de résumer de ce que tu fais en anglais, je pourrais le transmettre au responsable.

    Ca me ferais grand plaisir car tu possèdes les 5 grands principes de Mars.

  15. Francine

    21 mai 2015 at 10 h 12 min

    Merci Martin, ce matin j’avais justement besoin de savoir c’est trois zone d’inconfort qui nous fait grandir . J’appelle souvent cela rentrer dans un mur et le défoncer et tout devient plus facile.

  16. Daniel Thériault

    22 mai 2015 at 10 h 05 min

    Salut Martin!

    Félicitations pour cette belle réflexion! Je suis conscient du point que j’ai à améliorer dans ma vie pour être plus performant au quotidien, celui de me départir de cette mauvaise habitude à la procrastination! J’y travaille très fort!

    Merci du fond du coeur pour ton énergie et pour tes messages qui viennent me brasser la cage! C’est ce dont j’avais besoin!

    Amicalement,

    Daniel

  17. Courtin Marie-Hélène

    27 mai 2015 at 2 h 48 min

    Mon plus grand ennemi est le doute, avec son frère le « A quoi bon? » et sa soeur « je n’y arriverai jamais! ».
    Quant à la procrastination (quel mot horrible! On dirait qu’il s’agit d’une maladie honteuse!) D’ailleurs, ce mot n’existe même pas dans mon (vieux) dictionnaire. Mais renseignement pris (merci wikipedia)ce comportement ne me pose pas trop de problème.
    Sortir de ce que je sais faire, oui! Et pourtant je sais depuis longtemps grâce à Jacques Brel que: « …qui n’avance pas recule! Comme dit monsieur Du Pneu, un mec qui articule et qui est chef du contencieux!… » Mais comme tu le dis dans ta vidéo, entre savoir une chose et la mettre en pratique, il y a un grand pas qu’il est souvent difficile de franchir.
    En tous cas, merci pour cette vidéo, vraiment inspirante!
    Avec gratitude!
    Marie-Hélène

  18. Béatrice

    11 juin 2015 at 12 h 21 min

    Bravo pour cette petite série de videos noir et blanc : persévérance, discipline , perfectionnisme et performance .
    La pensée positive est un coaching excellent pour repasser en énergie haute après un de profundis .
    En transsurfing , l’échec c’est la porte juste à côté de la réussite .
    Je viens de voir une girafe tombée au fond d’un puits sur Paris Match : nous somme tous la girafe capable de se fourrer dans un puits exigu…
    http://www.parismatch.com/Animal-Story/Photos/Au-secours-de-la-girafe-tombee-dans-un-puits-779698

Laissez un

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *