Comment avoir un état d’esprit de top-performeur (les 3 zones psychologiques les plus payantes)

 

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

Par curiosité, quelle est la zone dans laquelle vous excellez déjà et avec laquelle avez-vous le plus de progrès à faire ?

51 Comments

  1. Elisabeth

    17 mai 2015 at 9 h 28 min

    Merci Martin de m’aider à avancer sur mon chemin et à m’encourager à sortir de ma zone de confiance.
    Elisabeth

  2. DJEDJE RAOUL TIBEAU

    17 mai 2015 at 9 h 31 min

    ma zone d’influence ce trouve dans les ressources humaines management

  3. FATI AMOR

    17 mai 2015 at 9 h 48 min

    Bonjour Martin,

    Toujours au TOP !! c’est bon à voir.
    Merci ces éclairages et qui encouragent de nouveau à rester « FIXE » bouffff..
    Je suis fière d’être dans l’A-Z

    A bientot

    Fati

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 38 min

      MERCI mon amie Fati!

  4. m.tich tich.nourreddine

    17 mai 2015 at 9 h 48 min

    Bonjour Martin;merci bcp pour ces conseils précieux ; cependant j’ai un problème de concentration qui m’empêche d’avancer et d’atteindre mes objectifs;quels conseils me donneriez vous pour éliminer les choses qui interférent et me de concentrent.merci encore Martin.

  5. Denis Robitaille

    17 mai 2015 at 9 h 48 min

    Wow , vraiment très agréable et surtout bien expliqué , tout a fait juste et comme vous le disiez , le savoir c’est bien mais le faire c’est mieux ( Walk your Talk , babinnes suivent les bottines …) .

    Gros merci Martin , souhaitant assisté bientöt a une de vos conférences .

  6. Danny

    17 mai 2015 at 9 h 58 min

    Merci pour ces trois clés de pensées ! C’est très bien expliqué .

  7. Christian

    17 mai 2015 at 10 h 01 min

    Merci pour cette vidéo qui vient m’interpeller. Sans doute que sortir de ma zone de confort est un bon thème pour moi et de chercher plus de feedback constructifs.

  8. Marie Chantal

    17 mai 2015 at 10 h 05 min

    Merci beaucoup Martin pour ces rappels ! Wow, c’est toujours une bouffée d’air de t’entendre.
    Et comme Fati, je suis très contente d’être dans la nouvelle promotion de l’AZ Youououou!
    Marie Chantal

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 39 min

      Vivre la grande famille de l’Académie ZÉROLIMITE…:)

  9. denoor

    17 mai 2015 at 10 h 33 min

    merci Martin ce sont de bon conseils. l’homme est né pour être chasseur alors je développe mon habileté à chasser dans tous les champs du 21e siècle.
    Denoor

  10. Maryse

    17 mai 2015 at 10 h 48 min

    Merci Martin,
    Très bien expliqué. Dans mon cas je visionne régulièrement des vidéos de croissance personnelle. J’apprenne plein de choses. Ce que j’ai aimé dans celle ci c’est lorsque tu dis; à quoi bon le faire si cela ne donne rien au bout. Bien c’est mon cas, c’est bien beau lire des livres de croissance et d’écouter des vidéos mais il faut les mettre en pratique. Oui j’ai mit certaines choses en pratique mais pas ce que je devrai faire réellement et cela par peur. J’écris des livres pour enfant mais j’ai arrêté par ce que je me dis que je ne serai jamais publié. Je ne suis pas dans un état d’apprentissage, je stagne par la peur. Il y a des enfants dont les parents ont lu mes histoires et il s’avère qu’ils ont adoré. Mais je me dis que je ne serai jamais publié alors à quoi bon? Sincèrement, je suis encore septique.

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 38 min

      Intéressant! Il est évident que des croyances limitantes te gardent dans cet état. Je vais tenter de faire une vidéo à cet effet pour aider d’autres personnes qui se retrouvent peut-être dans une telle psychologie qui, en passant, est tout à fait normal si on n’a pas pris le temps de se reprogrammer. Merci pour ton partage…

  11. Jeannine ParDIS

    17 mai 2015 at 11 h 07 min

    Merci Martin pour le résumé de cette recherche fabuleuse. C’est certain que je vais mettre la main sur ce livre pour en savoir plus et mieux le partager avec mes élèves. Personnellement, je performe pour ce qui est d’apprendre de nouvelles activités. Je dois encore m’améliorer à relever de nouveaux défis et recevoir du feedback. Tu nous offres des pistes intéressantes et je vais les mettre en pratique. Merci!

  12. Line Chevalier

    17 mai 2015 at 11 h 26 min

    Je me suis justement dis cette semaine: » mets dont en pratique ce que tu propose aux autres. » Je ne choisi pas toujours ma première idée pourtant c’est celle du coeur après je raisonne et ne sais plus laquelles choisir.

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 35 min

      C’est en effet une phrase qui fait son effet…. Encore faut-il avoir l’humilité de se la servir…:)

  13. Surdeau

    17 mai 2015 at 11 h 31 min

    Bonjour,
    Je m’epanouis dans ma fonction de coach bien-être herbalife, numéro un en France, dans la distribution de produits herbalife depuis 10 ans : quel bonheur d’aider, avec passion, le plus grand nombre a atteindre leur poids de forme !
    Le contenu de cette vidéo est tellement inspirante pour être au top de votre performance !
    Jerome surdeau
    Gérant
    http://www.topmincir.com

  14. clémence

    17 mai 2015 at 11 h 40 min

    J’aime apprendre, je perfectionne actuellement l’anglais et bravo Martin d’avoir réussi a faire des conférences e ANGLAIS.
    Je manque de constance et souffre de procrastination pour développer de nouvelles habilités

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 35 min

      J’ai une vidéo qui traitera de la discipline vs la procrastination la semaine prochaine, tu vas surement aimer…:)

  15. Christian

    17 mai 2015 at 12 h 16 min

    Bonsoir Martin

    Merci Martin pour tes vidéos de plus en plus inspirantes.

    Christian

    • Blandine

      17 mai 2015 at 12 h 26 min

      Merci Martin pour cette vidéo qui nous en résume en peu de mots, d’impact, l’étude de Carol Dweck.
      La partie où j’excelle c’est développer de nouvelles habiletés et gérer les défis. Mais celle où c’est plus difficile pour moi c’est sur la gestion des échecs. Parce que je suis quelqu’un de fier et de perfectionniste (qui se soigne !) et même si je sais voir les points qu’il me faut améliorer à la suite de ma contreperformance, j’enrage et je prends ça personnellement pendant un moment. Je ne suis pas assez indulgente avec moi-même.
      Merci encore pour ces conseils, je vais justement travailler cet aspect-là un peu plus !

  16. Eric

    17 mai 2015 at 12 h 37 min

    Bonjour Martin,

    Merci d’abord pour ces partages qui sont toujours source d’inspiration !
    Pour ma part, je dirais que j’ai su sortir de ma zone de confort et suis depuis un moment dans dans une zone d’inconfort que j’ai volontairement créé…
    J’ai du mal à décoller dans ma nouvelle activité car j’avais pas mal de casseroles à traîner et il y en a toujours une qui me rattrape !
    Je me demande si je dois avoir tout régler avant de foncer ou foncer avant de tout régler, ce qui est loin d’être facile quand il n’y a pas de rentrées d’argent !
    Je sais que je vais y arriver en partie grâce à Roger et à toi et que ça n’est qu’une question de temps…
    Merci encore et que tout le monde se porte bien.
    Amicalement.

    Eric

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 34 min

      Courage mon ami. Merci pour ta confiance

  17. Frédéric

    17 mai 2015 at 12 h 45 min

    Merci pour cette video. Cest dans l’échec que jai le plus de mal, car cela bouscule mes convictions.

  18. Béatrice

    17 mai 2015 at 12 h 46 min

    Merci Martin pour votre belle oralité !
    Maintenant que vous faites des conférences en anglo-américain, vous pouvez rappeler à nos chers cousins d’amérique que le français est la première langue nationale des Etats Unis , inscrite dans la constitution …
    Pourriez vous épeler le nom du chercheur de Stanford que vous venez de citer dans cette video ?
    Gratitude

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 33 min

      Docteure Carol Dweck, Changez d’état d’esprit: la nouvelle psychologie de la réussite. 🙂

  19. Malam

    17 mai 2015 at 13 h 06 min

    Merci Martin!
    La zone que j’utilise le moins c’est l’apprentissage je trouve toujours des excuses pour ne pas le faire.Donc c’est ce sur quoi je vais m’atteler à travailler.

    Bonne semaine

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 31 min

      Excellent point Maryse. Tu as à 100% raison. Mais il ne s’agit pas ici de déléguer les choses pour lesquelles nous avons aucun intérêt ou bien peu de talents, mais plutôt d’identifier quelles sont les habiletés que nous pourrions développer pour exceller davantage face à notre destinée. Comme pour moi, la langue anglaise. Mais en ce qui concerne de déléguer les tâches qui nous font suer, tu as entièrement raison. Je ferai une vidéo à cet effet car j’y apporte une petite twist qui pourra en aider plusieurs. Avec gratitude, Martin

  20. Maryse

    17 mai 2015 at 13 h 11 min

    La zone où j’ai plus de progrès à faire « d’après cette recherche » c’est de développer de « nouvelles » habiletés. Bon, ceci dit je me développe toujours sur mes habiletés existantes mais j’ai toujours plutôt cru que de développer un habileté dont je reconnais que je ne suis pas forte devrait être délégué à quelqu’un qui aime faire cette tâche. Par exemple, la f;($&&@ » comptabilité! Ha ha. Je suis nulle dans ce département. Donc je me suis engagé quelqu’un qui s’y connaît très bien et qui aime le faire et a qui je me fie très fort.
    Je me dis, pourquoi dépenser mon énergie à développer une habileté qui ne m’intéresse pas quand mon temps comme entrepreneure est déjà tellement divisé et limité. C’est certain qu’il faut s’y connaître dans ce domaine quand même si on veut être au courant de ce qui se passe dans notre entreprise, mais pour moi, le book-keeping et les rapports d’impôts vont demeurer dans les mains des experts de ce domaine.
    Ca m’intéresse quand même cette lecture, donc je vais me procurer ce livre. Merci Martin! Continue ta belle ouvrage.

    • Martin Latulippe

      17 mai 2015 at 13 h 32 min

      Excellent point Maryse. Tu as à 100% raison. Mais il ne s’agit pas ici de déléguer les choses pour lesquelles nous avons aucun intérêt ou bien peu de talents, mais plutôt d’identifier quelles sont les habiletés que nous pourrions développer pour exceller davantage face à notre destinée. Comme pour moi, la langue anglaise. Mais en ce qui concerne de déléguer les tâches qui nous font suer, tu as entièrement raison. Je ferai une vidéo à cet effet car j’y apporte une petite twist qui pourra en aider plusieurs. Avec gratitude, Martin

Laissez un

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *