Comment avoir du feedback peut booster votre carrière

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

Comment fait-on pour obtenir du feedback? Obtenir de la rétroaction est probablement un des raccourcis les plus rapides pour exceller davantage. Peu importe le domaine, vous en ressortirez gagnant. Le problème, c’est qu’on évite trop souvent de demander du feedback de peur de ce que les autres personnes vont dire ou penser de nous. Plus on obtient de feedback, plus on obtient de conseils, de choses à modifier, à ajuster, à améliorer et plus on peut propulser sa carrière. Ce principe s’applique autant à notre vie personnelle que professionnelle. La seule limite d’application est votre imagination.
Un jour où je tournais en rond avec mes stratégies d’avancement, j’ai décidé de mettre mon chapeau de courage et j’ai demandé du feedback. Cette journée-là m’a servi de leçon. Il fallait que j’aie la capacité de demander, d’accepter, de grandir, avec du feedback, et d’en chercher encore davantage. Vous n’avez pas idée à quel point ça peut changer votre vie! Personnellement, cela m’a permis de découvrir le mentor qui a littéralement propulsé ma carrière jusqu’à un autre niveau de succès. Vous pouvez en faire tout autant. Ce n’est pas un secret de Polichinelle. Il s’agit de mettre en application quatre stratégies qui demandent un peu de courage mais qui s’avéreront très prolifiques.

Première stratégie, faites un inventaire. Il s’agit d’identifier les domaines dans lesquels vous voulez vous améliorer. Les endroits qui sont significatifs dans votre vie par rapport à votre métier, votre profession, vos loisirs. Et gardez cette liste à jour! Il y a toujours place à amélioration. La deuxième stratégie consiste à demander du feedback en temps réel. Ne laissez pas la peur vous empêcher d’affronter une critique constructive ou des points à améliorer. En temps réel, c’est frais à la mémoire et ça va être beaucoup plus significatif pour vous.

La troisième stratégie est étroitement liée à la deuxième. Il s’agit d’être spécifique dans vos demandes. Précisez! Demandez des détails! Soyez plus directif et plus précis sur le genre de feedback que vous recherchez. La quatrième stratégie, c’est celle de demander des exemples de feedback. Si le conseil donné est trop général, n’hésitez pas à demander des précisions. Telle partie était-elle trop courte? Certains détails étaient-ils superflus? Y avait-il des longueurs? Où? A quel moment les gens ont-ils décroché? L’assistance était-elle ennuyée par mon discours? A quel moment est-ce que je manque d’énergie?

L’utilité de la rétroaction reçu, est que vous puissiez l’appliquer immédiatement dans votre réalité au quotidien. Ne laissez pas la peur du jugement devenir l’obstacle numéro un au feedback. Allez-y dès maintenant! Améliorez-vous grâce au feedback que vous aurez sollicité. Une saine critique n’affectera que temporairement votre ego et vous remettra sur les rails au plus vite. Pour ma part, ma carrière a fait un bond immense le jour où j’ai eu le courage de demander du feedback à des gens de confiance. Ça m’a littéralement propulsé. Alors devenez un maître à demander et à donner du feedback. Soyez spécifique avec les quatre stratégies gagnantes.

Avez-vous du feedback pour moi ? Une chose que je peux améliorer dans mes prochaines vidéos

54 Comments

  1. Alexandra

    27 août 2015 at 15 h 56 min

    Merci Martin pour cette vidéo. Tu as mis le doigt sur un point très sensible chez moi. Je reconnais cette peur de demander du feedback et aussi de le recevoir. J’ai quand même fait des progrès : maintenant je garde le sourire ! En te voyant raconter ton histoire avec le sourire, ça a l’air plus facile que je le crois. Bon je vais oser demander plus souvent du feedback pour m’améliorer.

    Et moi j’ai quelques remarques pour toi, d’ordre visuelle, je ne suis pas très fan du noir/blanc et du motif déco derrière toi (le mur, c’est lourd et ça me bloque); je trouve que ça contraste trop entre ton message et ta personnalité qui sont très dynamiques (plein de couleurs). Au cas où, le bleu te va très bien 😉

    J’adore ton accent <3

    en tout cas, merci merci merci pour tes vidéos
    Belle soirée
    Alexandra

    • Martin

      27 août 2015 at 17 h 59 min

      Hey Alex, merci de tout coeur. En effet, le noir et blanc est un commentaire quasi unanime… les prochaines seront au moins en couleur et pour le mur, je vais chercher à le rendre plus vivant. Merci

      • Alexandra

        28 août 2015 at 15 h 02 min

        Je t’en prie 😉
        C’est moi qui te dis encore une fois du fond du coeur merci. Ta vidéo m’a vraiment secouée !!! Et devine quoi ? j’ai osé demandé un feedback à une cliente et pas plus tard que ce matin. Elle m’a fait 2 commentaires (que je doutais au fond de moi), ça m’a fait curieusement du bien de l’entendre et je sais maintenant où je peux m’améliorer. Tu avais raison. Merci merci merci <3

        • Martin

          29 août 2015 at 13 h 29 min

          MERCI de tout coeur… et un gros BRAVO pour être passée à l’ACTION. 🙂

  2. Beata

    28 août 2015 at 3 h 04 min

    Bonjour Martin,
    Elle est excellente ta vidéo encore merci PVC pour ce partage j’adore le feed-back mais je n’avais pas en tête de le faire tout de suite et Je n’étais pas assez précisé je crois.
    Je vos le travailler. Sinon pour mon point d’amélioration je trouverais tes vidéo beaucoup mieux en couleur. Le mur deriere toi est triste ainsi sans vie etc. J’aime comme tu le fait dans la nature même si c’est moin pros peut être tu diras.Le mur en couleurs ça serait peut être une idée ou mettre une photo de la plage bref je ne sait pas. Bonne journée Martin. a++.Beata

  3. Veronique Scheldeman

    29 août 2015 at 9 h 48 min

    Bonjour Martin j’ai adoré cette vidéo et j’adore le fait que tu sous-titres toute la vidéo. Je me dis que c’est une bonne chose pour pouvoir aider les personnes malentendantes également. Super idée. Je te fais donc un feedback positif de continuer ainsi.
    Excellente journée et excellent weekend. Bisous et au plaisir de te rencontrer un jour en réel. Cela me ferait une joie immense. Serais-tu intéressé de venir donner une conférence et un séminaire en Belgique ? Invitation envoyée à toi de voir si tu le souhaites.

    • Martin

      29 août 2015 at 13 h 28 min

      Tu es vraiment gentille Véronique. Merci.

  4. Jipé

    29 août 2015 at 10 h 29 min

    Je te l’ai déjà dit Martin, enlève ton faux accent canadien et change de chemise!!! 😉

    • Martin

      29 août 2015 at 13 h 28 min

      Qu’est-ce que je t’aime toi…:) Merci de ne pas révéler à personne que ma vraie identité est Parisienne…:) mais que je me force pour parler Québécois..:)

  5. Amel

    29 août 2015 at 11 h 15 min

    Votre video est excellente et tres inspirante. Je suis quelqu’un qui m’inscrit de façon naturelle dans le fait de donner du feedback que ce soit dans mon milieu professionnel ou familial.
    Le probleme est que rares sont les personnes qui acceptent de recevoir des critiques mêmes si elles sont constructives. C’est d’ailleurs la source de mes problemes relationnels. dès fois j’hesite s’il faut donner du feed back ou me dire  » je m’en fout , ça ne Me regarde pas » juste pour éviter des retours facheux

    • Jipé

      29 août 2015 at 13 h 21 min

      @Amel, un feedback n’est pas une critique et n’est utile qui si la personne en face est disposée à le recevoir, enfin un feedback obéis à des règles précise pour être efficace, l’une d’elle est le sandwich , une chose qui était bien , une chose à améliorer et enfin une chose que l’on a adoré! La question est : si nos feedback ne sont pas reçu comme tel mais comme des critiques, je dois peut-être revoir ma façon de communiquer et de dire les chose…..le principe d’un message c’est d’être reçu par l’autre, il doit donc être capable de l’entendre, de le recevoir et de le comprendre…… à ceux qui reçoivent du feedbacks non demandé, essayez de voir la perle qu’il y a dedans pour vous…. personne n’as tort et tout le monde à partiellement raison!
      Amicalement jipé 😉

    • Martin

      29 août 2015 at 13 h 27 min

      MERCI Amel, vous avez un bon point. Un petit truc est de toujours demander à la personne si elle veut du feedback pour ne pas que ça devienne du feedback non-sollicité… du genre: Si jamais tu veux du feedback sur ce truc, il me fera plaisir de t’en donner, en toute humilité, mais je comprends que ce n’est pas tout le monde qui est ouvert à une telle pratique. Ça c’est une façon de le faire… MERCI

  6. Nelly

    30 août 2015 at 1 h 13 min

    Bonjour Martin
    Un grand merci pour tes vidéos inspirantes et pour tes solutions et stratégies partagées : J’aime !
    Un de mes maîtres, Rolando Toro Araneda, créateur de la Biodanza (danse de la vie) comparait la critique à un meurtre ontologique. Et en précisant même qu’il n’y a pas de « critique positive ». En contrepartie, il nous invitait à nous sensibiliser au feed back. Recevoir de l’information en retour. Être sensible et ouvert à l’autre.
    Dans ta présentation aujourd’hui, tu rajoutes une nuance : le feed back demandé porte sur un ou trois points d’amélioration que nous voudrions mettre en oeuvre. Ce qui suppose de l’autre une réponse précise et argumentée et donc un peu d’effort, et du coup, non pas une critique mais une construction collective. Alors, vraiment, BRAVO MARTIN !!!!

  7. Bernadette

    30 août 2015 at 9 h 10 min

    Merci Martin, je mets en pratique au plus vite. Merci pour ta générosité.
    Le feedback pour toi:
    le mur derrière toi est un peu tristounet…mais ton discours est bien supérieur à ce petit détail

  8. chantal

    31 août 2015 at 6 h 52 min

    J’aime beaucoup le ton de tes vidéos, captivantes….mais pourrais-tu me dire QUI tu regardais à partir de l’énoncé de la 2e stratégie, puis pendant 3mn environ ?
    Mon voisin de gauche ?
    L’œil de la caméra correspond aux yeux du visionneur : les yeux dans les yeux, pour capter l’attention,c’est préférable !

  9. Celine

    1 septembre 2015 at 6 h 02 min

    Merci Martin !

    J’ai une peur… ben oui… c’est qu’en demandant un feed back à chaud, je m’effondre en larmes en public. Ok, je peux assumer les larmes, surtout que je sais que sur le fond ma personne n’est pas affectée. Mais en surface ça peut sortir en larmes, parce que quand on vient juste de tout donner, c’est parfois difficile d’entendre les points qui n’étaient pas assez (surtout quand on a déjà tendance à s’auto-flageller). Donc, si les larmes ne me dérangent pas moi, pour la personnes en face, ça va perturber la communication.
    Du coup ma question, c’est : comment contrôler des larmes (ça fait 38 ans que j’essaye). Et au passage comment contrôler lorsqu’on rougit. C’est d’autant plus difficile, que j’ai le contrôle psychologique sur la situation, je veux vraiment le feed-back, j’ai bien conscience que ce n’est qu’un avis, pas une vérité universelle, que ça ne concerne qu’un élément « technique » de travail et ne remet pas en cause mon humanité, mais de l’émotion s’extériorise quand même.

    Merci beaucoup !

  10. Catherine

    17 septembre 2015 at 8 h 52 min

    Bonjour Martin,

    Je ne te suis pas depuis très longtemps mais j’aime beaucoup les vidéos.

    Dans celle-ci tu parlais de feedback: il faut aussi savoir en donner, alors j’y vais 🙂

    – changement de plans: je ne suis pas trop fan, j’aime bien quand tu regardes la caméra, j’ai l’impression que tu me parles. Quand tu regardes sur le côté, j’ai l’impression que tu parles à qq’un que je ne vois pas et c’est frustrant. Comme l’a suggéré quelqu’un d’autre, une alternance de plans plus ou moins éloignés serait moins dérangeante;
    – débit: par moments, il est un rien trop rapide. Cela ne me dérange pas vraiment car je parle (parait-il, je ne l’entends pas) très vite aussi;
    – le mur: en fait, j’aime assez, je me rends compte qu’on est moins distrait quand le décor est toujours le même: je suis concentrée sur toi et ton message, ce qui est le but je crois;
    – ton accent: j’adore! J’ai vécu au Canada et ça me rappelle mes années là-bas mais c’est vrai que certaines expressions « font du sens » pour moi mais « n’ont probablement aucun sens » pour d’autres 😉

    Voilà, sinon continues comme tu le sens. Si tu changes trop, ce ne sera plus vraiment toi et ce serait dommage. Ce qui va plaire à l’un déplaira probablement à l’autre, et vice versa!

Laissez un

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *